Blog

Faire du AirBNB : 14 conseils pour un succès rapide

Vous avez toujours été curieux de savoir comment devenir un hôte Airbnb ? Combien de revenus supplémentaires pourriez-vous gagner si vous faisiez passer une propriété d’une location à long terme à une location à court terme ?

Nous avons retrouvé plusieurs experts d’Airbnb pour leur expliquer comment devenir un hôte pour Airbnb avec un minimum de tracas et un maximum de profits. Ils ont rapidement souligné que la gestion d’une entreprise de location à court terme ne convient pas à tout le monde – ni à toutes les propriétés – mais qu’elle peut être très rentable.

De la stratégie de niveau général aux conseils plus tactiques, voici 14 conseils pour devenir un hôte Airbnb alors que vous essayez les locations Airbnb en tant que propriétaire !

Comment devenir un hôte Airbnb

L’investissement immobilier et la gestion de propriété ne sont pas de la  » chirurgie de fusée « , comme mon ex-petite amie avait l’habitude de dire. Mais en cherchant comment devenir hôte sur Airbnb, vous vous rendez vite compte que mettre en ligne une annonce avec quelques photos prises avec votre smartphone ne vous rapportera pas beaucoup.

Suivez les conseils des experts en matière d’hébergement et préparez-vous à travailler dur en cours de route.

1. Faites vos calculs

« Avant de devenir un hôte Airbnb, calculez si l’effort supplémentaire en vaut la peine, par rapport à ce que vous pourriez gagner si vous louiez le même espace avec un bail à long terme. »

L’esprit vif derrière Afford Anything, Paula Pant, utilise Airbnb et l’hébergement à court terme pour certaines de ses propriétés locatives. Mais pas toutes.

Voici comment elle décompose le calcul :

« Disons que vous pourriez louer un appartement sur un contrat de location de 12 mois pour 1 200 €/mois. En comparaison, vous pourriez louer le même espace en Airbnb pour 100 euros par nuit.

« En apparence, ces 100 euros par nuit semblent être une évidence. A pleine occupation, c’est 3000€ par mois. Pourquoi ne pas prendre ça ?

« Mais si Airbnb ne vous procure que 18 jours par mois d’occupation, alors votre revenu brut ne serait que de 1800 €/mois. »

Le taux d’inoccupation est loin d’être votre seule dépense, cependant. Vous devrez payer le gaz, l’électricité, l’eau, Internet, les consommables comme le papier toilette et le savon. Et n’oubliez pas les taxes d’occupation supplémentaires appliquées aux locations de courte durée !

« Une fois que vous les avez soustraites de ce montant brut de 1 800 € par mois, vous constaterez – dans cet exemple – que la location à long terme de 12 mois vous rapporte plus d’argent.

« Cela ne veut pas dire que toutes les locations à long terme sont meilleures, ni que toutes les locations à court terme sont meilleures. Cela signifie simplement que vous ne devriez pas faire des hypothèses basées uniquement sur le revenu brut. Comparez les deux options pour voir laquelle est la plus lucrative. »

2. Fixez le prix par rapport aux hôtels, pas par rapport aux autres locations

Al Williamson, sans doute le meilleur expert des locations Airbnb du pays, préconise une approche contre-intuitive de la tarification.

« Votre tarification Airbnb ne devrait rien avoir à voir avec ce que vous pourriez facturer pour une location à long terme. En fait, ne fixez même pas le prix de votre nuitée en fonction d’autres Airbnb à proximité !

 » Votre concurrence est constituée des hôtels à proximité. Regardez les tarifs de nuit des hôtels comparables, puis essayez de les battre de 15 à 25 %.  »

Lorsque j’ai demandé à Al ce qu’il en était des unités avec plusieurs chambres, il a répondu que le même principe s’appliquait. « Une famille de six personnes pourrait soit réserver trois chambres dans la chaîne d’hôtels voisine… soit réserver votre unité de trois chambres. Dans cet exemple, envisagez de fixer le prix de votre unité à trois chambres à coucher au coût de la réservation de deux chambres d’hôtel pour que votre unité soit une décision facile à prendre. »

Vous voulez une leçon complète en ligne d’Al sur la façon de réussir une entreprise de location à court terme ? Voici un webinaire gratuit que nous avons organisé avec lui et qui explique comment il a doublé ses revenus de location.

3. Connaissez vos lois locales

L’industrie hôtelière ne se laisse pas faire. Avec des milliards de euros en jeu, ils ne se contentent pas de se coucher et de céder les pertes de parts de marché.

Et leurs cris – ainsi que l’argent du lobbying et les contributions aux campagnes électorales – ont tendance à tomber dans des oreilles sympathiques dans les législatures locales. Après tout, de nombreuses municipalités perçoivent des taxes hôtelières spéciales.

Cela signifie que de nombreux gouvernements locaux ont interdit ou sévèrement restreint Airbnb et d’autres services de location de vacances à court terme. Par exemple, une étude a révélé que la moitié des annonces Airbnb dans la ville de New York sont illégales. San Francisco n’autorise les gens à inscrire des unités Airbnb que s’ils vivent eux-mêmes dans la propriété au moins 275 jours par an à l’autre bout du pays.

Consultez les lois locales et assurez-vous que vous pouvez vous y conformer avant de publier une annonce sur Airbnb !

4. Aborder la location à court terme comme une activité d’accueil complète

Être propriétaire, c’est surtout ne rien faire, avec parfois quelques efforts. C’est ce qui attire la plupart des propriétaires au départ : la promesse d’un revenu passif !

Les locations à court terme peuvent produire des revenus importants, mais elles sont beaucoup moins passives. Et elles nécessitent une approche plus globale pour être rentables.

« De nombreuses personnes qui essaient Airbnb se contentent de publier une annonce, puis s’assoient et attendent « , déplore Al Williamson. « Ils ne font pas de marketing en dehors d’Airbnb ou de VRBO. Ensuite, quand c’est la basse saison, ces hôtes ne gagnent pas d’argent, ce qui ruine leurs rendements annuels ».

« Ce qu’ils devraient faire, c’est lancer des campagnes de marketing sur plusieurs fronts. S’inscrire sur des sites Web de voyage comme Booking.com, publier des annonces sur Craigslist, tirer parti de leur site Web et de leur audience, et même utiliser des publicités Facebook hyper ciblées pour atteindre les voyageurs d’affaires en séjour prolongé.

« Les propriétaires de logements de courte durée qui l’abordent comme une entreprise peuvent pratiquement éliminer les logements vacants, tandis que ceux qui se considèrent simplement comme des hôtes Airbnb se demanderont pourquoi leur taux de vacance est si élevé. »

Comme nous l’avons mentionné précédemment que vous devriez fixer vos prix par rapport à la concurrence des hôtels. Cela signifie également que vous devriez viser à fonctionner avec l’efficacité lisse que les hôtels font, aussi.

5. Meubler à un prix abordable (mais avec goût !)

Lorsque la plupart des gens abordent la tâche de meubler leur location, leur première pensée est « Je suppose que je devrais aller au magasin de meubles ».

Faux. Faux. C’est faux.

Vos invités potentiels ne s’attendent pas à ce que leurs fesses soient les premières à s’asseoir sur votre sofa. Il n’est pas nécessaire que tous les meubles de votre logement soient neufs.

Achetez des meubles d’occasion, et assurez-vous qu’ils sont en bon état.

Les options incluent Craigslist, Freecycle, les ventes de garage, Goodwill, le Facebook Marketplace et les magasins de meubles d’occasion. Vous pouvez meubler votre logement pour quelques centaines de euros si vous vous y prenez avec un goût avisé.

Assurez-vous simplement que le décor est assorti dans chaque pièce. Vous n’avez pas besoin d’être Betty Draper lorsque vous apprenez à être un hôte Airbnb ; choisissez un schéma de couleurs et suivez-le. Le noir et blanc est une couleur facile. Le bleu et les tons boisés sont un autre schéma facile.

En cas de doute, emmenez un ami de bon goût avec vous pour faire vos courses.

Un autre conseil : évitez les décorations murales politiques, sexuelles ou juvéniles. Si cela semble évident, j’ai séjourné dans de nombreux logements Airbnb qui enfreignaient ces règles. La plus bizarre était décorée avec des lapins portant des tenues en cuir S&M. Sérieusement.

6. Ne faites jamais de fausses déclarations sur la propriété

Chaque propriétaire veut présenter son bien sous son meilleur jour. Et c’est bien, tant que les clients ne sont pas déçus lorsqu’ils voient la réalité.

Les photos de votre annonce ne sont pas l’endroit idéal pour montrer vos compétences en Photoshop. La description de votre annonce n’est pas l’endroit pour être poétique.

Par tous les moyens, montrez les points forts de la propriété. Vantez-vous un peu. Mais quand il s’agit des faiblesses de votre propriété, soyez honnête.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas les mettre en valeur. Si vous louez un petit studio, « intime » et « confortable » sont des alternatives raisonnables à « exigu » et « minuscule ».

Vos hôtes évalueront votre propriété non seulement de manière globale, mais aussi en fonction de l’exactitude de votre annonce. Et s’ils se sentent lésés à leur arrivée, ils laisseront des commentaires désagréables : un moyen rapide de faire couler votre activité de location à court terme.

7. Accumulez des avis 5 étoiles dès que possible

Tout d’abord, demandez à tous les clients de laisser un commentaire pour vous. S’il vous plaît. Avec une cerise sur le gâteau.

Beaucoup oublieront ou n’y arriveront pas si vous ne demandez pas.

Mais l’établissement de votre cote ne se limite pas à demander des évaluations. Au début, vous devrez peut-être fixer un prix plus compétitif pour votre unité et faire un effort supplémentaire avec chaque client.

« Les gens aiment les bonnes affaires, et en tant que nouvel hôte Airbnb, il peut être difficile de se démarquer parmi les autres annonces Airbnb de votre région », explique Andy Kolodgie, propriétaire de Cash Home Buyers Georgia. « En baissant initialement le prix de votre Airbnb, vous attirerez plus de personnes car la plupart recherchent un hébergement abordable. Cela va construire votre réputation AirBnb et vous permettre de commencer à obtenir des avis. Construire cette crédibilité dès le début attirera plus de gens vers votre Airbnb, ce qui vous permettra d’augmenter le prix par la suite. »

Plus vite vous pourrez obtenir vos cinq premiers avis positifs, plus vite vous ferez baisser le taux de vacance. De nombreux hôtes refusent de séjourner dans des unités sans au moins 5 à 10 avis, alors faites de la collecte d’avis une priorité pour devenir un hôte sur Airbnb.

8. La propreté est proche de la sainteté

Tout ce qui concerne votre logement et le séjour de vos clients pourrait être parfait, mais s’ils voient un cafard traverser les comptoirs de la cuisine, vous pouvez vous attendre à une mauvaise critique.

Vos unités doivent être d’une propreté irréprochable. Cela vaut doublement pour les cuisines et les salles de bains.

Et tant que nous parlons d’avis, les hôtes noteront votre unité ; la propreté est une autre catégorie que les hôtes utiliseront. Et pas seulement sur Airbnb, mais aussi sur les sites de voyage.

Si vous engagez une femme de ménage ou un service de nettoyage, sélectionnez-les bien et inspectez leur travail régulièrement. Vérifiez que les draps sont impeccables et qu’ils sont retournés de manière professionnelle. Si vous faites le ménage vous-même, assurez-vous de faire un travail spectaculaire, digne de l’éclat de M. Propre.

9. Activez « Instabook » si vous le pouvez.

En tant qu’homme d’affaires (vous êtes un homme d’affaires, pas un hôte Airbnb, n’est-ce pas ?), vous devriez être à l’affût des éléments différenciateurs. Des moyens de rendre votre produit plus attractif que vos concurrents.

Lily He-Prudhomme, qui écrit sur son voyage frugal vers l’indépendance financière sur The Frugal Gene, utilise les locations Airbnb dans le cadre de sa stratégie. « Activez ‘Instabook’ si vous n’avez pas d’exigences spécifiques en matière d’horaire. Cela fait une différence dans l’attrait de votre annonce, ce qui se traduit par des prix et des taux d’occupation plus élevés. »

En tant que grand voyageur et invité sur Airbnb moi-même, j’ai eu de nombreuses mauvaises expériences avec les délais d’approbation. Il m’est arrivé de lever les bras au ciel et de dire : « C’est fini, je ne réserverai plus aucun endroit sans Instabook. »

Parfois, ce sont les petites choses qui font la grande différence.

10. Soyez extrêmement réactif

Les hôtes expérimentés savent que la communication avec les hôtes est cruciale. À tel point qu’elle justifie sa catégorie de notation lorsque les hôtes laissent des avis.

Lorsqu’un invité potentiel se renseigne sur votre espace de location, répondez immédiatement. Faites de même lorsque vous approuvez des demandes de réservation (si vous refusez d’activer Instabook). Et lorsque de futurs clients (ou des clients actuels) vous envoient un message avec des questions, répondez sans attendre.

Votre taux de réponse est le pourcentage de demandes de clients auxquelles vous répondez dans les 24 heures. Il serait utile de l’afficher à 100%.

11. Créer un document ou un livret de conciergerie

Que doivent savoir les clients pour séjourner dans votre unité ?

Qu’est-ce qui rendrait leur séjour encore plus agréable ?

Commencez par l’essentiel : le nom et le numéro de la personne à contacter en cas d’urgence, le nom et le mot de passe du réseau WiFi, la clé de chaque porte, la procédure de départ, etc.

Mais ne vous arrêtez pas là. Quels restaurants de quartier sont divins ? Lesquels sont des pièges à touristes ?

Quels divertissements ou activités sont disponibles dans la région ? Avez-vous des conseils pour tirer le meilleur parti de ces expériences ? Des recommandations ?

Pouvez-vous inclure des coupons pour des restaurants, des événements, etc. locaux ?

Ne vous sentez pas obligé d’en faire trop. Commencez par le strict nécessaire et ajoutez-y au fil du temps.

12. Laissez une bouteille de vin gratuite à vos invités

Vous pouvez acheter une bouteille de vin de bon goût pour moins de 10 € si vous savez ce que vous faites.

Comme la plupart des gens ne savent pas ce qu’ils font, demandez la recommandation d’un ami œnophile ou d’un magasin de vin si vos amis sont tous des buveurs de bière.

Une fois que vous avez choisi la bouteille parfaite à moins de 10 euros, achetez-la par caisse pour bénéficier d’une réduction. La moitié de vos invités ne boiront pas la bouteille que vous leur laissez, ce qui réduira encore plus vos coûts.

Veuillez laisser une petite note manuscrite sous la bouteille, adressée nominativement à votre invité, l’invitant à profiter de la bouteille comme il profite de son séjour.

C’est un beau geste, que les clients n’auront pas à l’hôtel.

Quelle est votre concurrence, vous vous souvenez ?

Assurez-vous juste de laisser un tire-bouchon dans l’unité, avec l’argenterie !

13. En cas de doute, louez-le.

« Réussir avec n’importe quelle propriété Airbnb prendra du temps à gérer, quelle que soit la proximité de votre lieu de résidence », rappelle Danny Margagliano, agent immobilier et expert Airbnb de Destin. « Vous devrez non seulement être disponible pour répondre aux questions et aux demandes de renseignements, mais aussi être prêt à passer à l’action lorsqu’un problème survient ».

« Si un appareil électroménager se casse ou que les toilettes sont bouchées, ils vont faire appel à vous pour le réparer. Cela prend non seulement du temps, mais vous devez aussi être disponible et avoir de la souplesse dans votre emploi du temps. Si vous avez un emploi de 9 à 5 où vous ne pouvez pas avoir accès à votre email ou à votre téléphone, vous devriez peut-être repenser l’idée d’autogérer votre propriété locative via Airbnb.

« Certaines des responsabilités comprennent, mais ne sont pas limitées à, nettoyer entre les invités, l’entretien général, répondre aux demandes générales en temps opportun, et s’assurer que l’enregistrement des invités se passe bien. Si cette liste ne vous effraie pas, c’est que vous êtes peut-être un excellent candidat pour accueillir une propriété Airbnb. »

14. Arrêtez d’en parler et essayez-le déjà

Vous connaissez ces gens qui parlent constamment de telle ou telle chose qu’ils vont essayer, mais qui n’arrivent jamais à le faire ?

Ne soyez pas l’un d’entre eux.

Le succès nécessite une certaine expérimentation. Airbnb n’est peut-être pas fait pour vous… ou bien il peut vous apporter un succès fou.

Lily de The Frugal Gene a eu la même conversation à maintes reprises.  » Mes amis n’arrêtaient pas de m’en parler, et un an plus tard, j’ai pris de leurs nouvelles, et ils ne l’avaient toujours pas fait. C’est nouveau, donc je comprends l’hésitation, mais jusqu’à un certain point, il faut se lancer ! ».

Arrêtez de parler, commencez à marcher.

Commencez par le webinaire que nous avons organisé avec Al Williamson ; c’est une visite incontournable du secteur de la location à court terme. Vous apprécierez le style décontracté d’Al et ses exemples d’astuces amusantes (et rentables) que lui et ses étudiants ont utilisées pour multiplier leurs revenus de location.

Et quand vous serez prêt, inscrivez-vous sur Airbnb et lancez votre entreprise de location à court terme !♦.

Plus d’articles sur l’investissement de CommentGagnerDelArgent.xyz

VRBO vs. Airbnb : lequel est le meilleur pour les voyages 2022 ?

Les Airbnbs préférés des Américains dans les destinations des Caraïbes et d’Amérique latine.

Cet article a été produit par Spark Rentals et syndiqué par CommentGagnerDelArgent.xyz.

Crédit image : Deposit Photos.